Skip to the content

Qui a besoin des fichiers de suivi des messages d'Office 365 ?

Qui a besoin des tracking logs Office 365 ?

Pour ceux qui envisagent de migrer vers Office 365 ou qui ont déjà commencé à la faire se pose un problème majeur en matière de reporting sur Exchange.

Les besoins en reporting concernant les installations d'Exchange sur site sont honorés grâce aux tracking logs (ou "fichiers de suivi des messages"), qui contiennent les données source essentielles sur les messages circulant entre les serveurs au sein de l'organisation Exchange. Ces données peuvent être obtenues à tout moment et facilitent l'analyse du trafic de messagerie afin de répondre à de multiples exigences en matière de reporting, ainsi qu'à des enquêtes juridique représentant une préoccupation grandissante pour les entreprises de toutes tailles. Dans la mesure ou ces informations sont stockées indéfiniment, elles suffisaient jusqu'ici aux entreprises n'ayant besoin que de rapports informels ou très élémentaires. Dormez bien et ne réagissez qu'en cas de besoin.

Office 365 fournit également des informations du même ordre, mais certains problèmes de taille les rendent à la fois difficiles d'accès, et temporaires.

Il faut tout d'abord utiliser la commande Get-MessageTrace PowerShell pour extraire ces informations sur la messagerie. C'est lourd et contraignant, comme je vais l'expliquer ci-dessous. Le pire, cependant, reste que ces informations expirent après 7 jours. Si vous oubliez de les récupérer pour une raison quelconque, c'est terminé. Aïe !

Utiliser la commande Get-MessageTrace PowerShell

Qu'entendons-nous par lourd et contraignant ?

La première chose à savoir est que le nombre maximum de messages récupérables en une seule commande est 5 000. Cela signifie que vous devez envoyer des commandes successives avec des paramètres différents pour les avoir tous. Cette méthode n'est ni amusante ni facile, et ses résultats sont bien entendu fort aléatoires.

De plus, les événements récupérés arrivent dans l'ordre antichronologique: le premier message du jour se trouve à la dernière ligne du dernier fichier. Ce qui signifie que l'on doit remettre les messages dans l'ordre, et ce dans des fichiers différents. Ce n'est pas la meilleure façon de gagner du temps !

Situation de crise

Imaginez le tableau: le patron appelle, un incident majeur vient d'avoir lieu et il a besoin de vous pour récupérer un ensemble de messages particuliers. Bien sûr, vous commenceriez à récupérer ces messages et à les stocker quelque part, mais l'un des événements suivants a pu se produire :

Certains messages manquent: vous êtes parti en vacances et avez oublié d'exécuter les commandes power-shell appropriées.

Certains autres messages manquent aussi : vous avez oublié de modifier les paramètres de l'une des commandes, et vous avez donc des messages en double tandis que d'autres ont été loupés.

Votre sourire, après vous être souvenu que vous aviez correctement exécuté toutes les commandes, se transforme en grimace lorsque vous examinez les données et que vous les trouvez réparties sur plusieurs fichiers et triées à l'inverse de l'ordre chronologique.

Il reste évidemment une autre possibilité. Vous avez installé StoreLog et vous répondez : "D'accord, pas de problèmes patron; je vous enverrai ça à l'heure du déjeuner".

StoreLog4 à la rescousse

StoreLog permet d'outrepasser les inconvénients de la commande native pour Office365 :

C'est automatique : vous pouvez partir en vacances, prolonger vos voyages d'affaires ou même simplement être étourdi à l'occasion.

C'est un robot qui formate tous les paramètres de commande PowerShell nécessaires à l'obtention d'un lot complet de fichiers de 5000 messages.

C'est parlant : si vous avez utilisé les tracking logs d'Exchange sur site, vous constaterez que le format est le même.

C'est visuel, et ça vous permet de récupérer facilement des messages couvrant toute une période.

Et dernier point, et non des moindres, c'est gratuit.

Que faire avec ces fichiers de suivi des messages ?

Donc, une fois que vous avez laissé StoreLog 4 faire toute la partie fastidieuse du travail, vous avez bien plus de choix possibles :

Vous pouvez archiver les données pour les traiter plus tard.

Vous pouvez ouvrir les fichiers obtenus dans un éditeur de texte pour rechercher une ligne "objet" ou un destinataire particuliers.

Vous pouvez les importer avec StoreLog 4 dans une base de données Access ou SQL Server et lancer des requêtes SQL standard pour produire des rapports simples.

Vous pourrez aussi les importer avec prochaine version majeure de Promodag Reports, qui prendra en charge Office 365.

Qu'est ce que vous attendez ? Allez-y !

Téléchargez StoreLog V4 gratuitement et suivez ces instructions détaillées fournies dans cet article pour générer des tracking logs d'Office 365 immédiatement !

Pour plus d'informations sur nos produits, consultez notre page d'accueil.

A propos de l'auteur

Promodag

Our flagship reporting tool, Promodag Reports, is an innovative and constantly improving email reporting product that brings together all the key elements from Office 365, hybrid and on-premise Exchange messaging environments.

Evaluez Promodag Reports gratuitement!

Téléchargez une version entièrement fonctionnelle